L'utilisation du mot Massage et la loi :

 

Les masseurs-kinésithérapeutes diplômés d'Etat (MKDE) ont perdu le monopole du titre de " masseur " par transposition d'une directive européennes en droit français - 30 mai 2008. Certaines jurisprudences de la cour de cassation s'étaient appuyées la notion de monopole des MKDE en matière de massage. Il est clair qu'à l'occasion de cette transposition qui harmonise le droit français avec celui des autres membres de l'Union européenne, le législateur ne reconnaît plus un monopole des MKDE pour le titre de masseur ni par conséquent pour l'emploi du mot " massage ".

 

Le massage, en France, est autorisé. 

Voici, en résumé, l’actualité « légale » de nos professions : L’ordonnance n°2008-507 du 30 mai 2008 modifie l’article L4321-8 du Code de Santé Publique en ne restreignant plus le seul usage du qualificatif « masseur » aux personnes munies du diplôme d’État de masseurs-kinésithérapeutes.
Il n’y a, dans la loi, plus de monopole du massage. La Fédération Française de Massage Traditionnel de Relaxation demande expressément à ses membres d’user des termes de « massage » et « masseuses », « masseurs » en proscrivant toute connotation médicale ou thérapeutique (directe ou indirecte), les termes de « relaxation » et « bien-être » ajoutant à la clarté des pratiques.



Ce site a été créé avec Jimdo !

Jimdo permet à tout le monde de créer son site internet très facilement, même sans connaissance informatique particulière. Sélectionner un design, le personnaliser en quelques clics, ajouter différents contenus, et voilà !
Inscrivez-vous maintenant sur fr.jimdo.com et commencez tout de suite à créer votre site gratuitement.